ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Constructions Spatiales des Solidarités.

Economie Sociale et Economie Solidaire. Communautés. Solidarités. Contribution à une géographie des solidarités.


HDR de Emmanuel BIOTEAU (ESO Angers) soutenue en 2018 à l'Université d'Angers - Maison de la Recherche Gemriane Tillion
Direction :


Par son propos, le volume original de l’HDR consiste à exposer différents types de liens se tissant entre les acteurs et les contextes locaux dans un objectif de solidarité. Pour ce faire ce volume s’attache à poser les premiers jalons d’une géographie des solidarités basée sur un corpus d’apports théoriques et conceptuels pluridisciplinaire.

Ce projet est également indissociable de l’expérimentation personnelle qui est la mienne, depuis près de dix années, d’une géographie de l’Economie Sociale et Solidaire. Il s’agit ici de démontrer comment, par la prise en compte de l’intérêt collectif (lequel peut à échelles élargies se confondre avec l’intérêt général) des assemblées d’individus et leurs instances peuvent produire des « territoires » de solidarités. Ces « territoires » de solidarités ne sont pas « porteurs » de solidarités mais bien construits par elles, par la dynamique de (mise en) commun.

C’est là l’objet des 4 études de terrains qui sont mobilisées dans ce volume dans l’optique de compréhension des étapes de la construction spatiale des solidarités. L’une de ces approches de terrain, reposant (1) sur la prévention des situations de surendettement des particuliers, et l’accompagnement de ces personnes, en Maine-et-Loire a valeur de test du modèle analytique. Les 3 autres études ont une fonction de confrontation au modèle. Y sont exposées trois expériences portant, respectivement, (2) sur l’expérimentation en économie collaborative d’un dispositif de lutte contre le non recours (en Maine-et-Loire), (3) sur l’initiative de mise en relation d’acteurs et opérateurs publics et privés des secteurs sanitaire et social en Roumanie, et enfin (4) sur les apports et rapports à leurs territoires de centres sociaux ruraux en Maine-et-Loire toujours.

Les valeurs produites et les ressources induites par le projet solidaire replacent le territoire au cœur du programme d’action. L’émergence de nouvelle(s) territorialité(s) n’est pas en soi l’aboutissement attendu des projets, mais elle en est l’une des conséquences. Le territoire initial, à partir duquel est fondée l’action (réponse à un besoin non répondu par ailleurs, apports de nouvelles ressources) agit plutôt comme catalyseur, comme espace d’interaction. Le projet vise à donner un nouveau sens à ce cadre initial, et contribue à la définition de nouvelles territorialités instruites par la solidarité.

 

Mots clés : Communautés, Lien social, Solidarités, Territoires ; France, Roumanie.