ACCÈS AU SITE DE L'UMR

De la « tradition » à la « modernité ». Les enjeux sociaux, politiques, culturels et économiques du surf à Tahiti à l'heure olympique


Thèse de Thibaut AUSSANT (ESO Angers)
Direction :
  • Christophe GUIBERT, Université d'Angers
  • Bertrand REAU, Professeur Cnam, titulaire de la chaire "Tourisme, voyages et loisirs" et chercheur associé au Centre Européen de Sociologie et de Science Politique (Paris 1-CNRS-EHESS)

Financement :
  • Ministere de l'Enseignement superieur, de la Recherche et de l'Innovation

Composition du jury :


     

    Ce projet de thèse entend étudier les modalités plurielles d’appropriation du surf comme activité support de développement territorial au sein de la société tahitienne dans une période spécifique (2021-2024).

    À la suite de l’inscription officielle de ce sport en qualité de discipline olympique (session du CIO de 2016), Tahiti accueillera l'épreuve de surf en 2024, décision officiellement entérinée le 7 décembre 2020 par le CIO. Si l’univers du surf, par définition composite (Guibert, 2006 & 2020), est en Polynésie un élément structurant du patrimoine identitaire et culturel ma'ohi depuis la seconde moitié du XXèmesiècle –plus particulièrement depuis les années 1990 à la faveur de la médiatisation de sites de pratique et l’organisation d’étapes du championnat du monde professionnel, en quoi le contexte olympique peut-il potentiellement modifier les pratiques et systèmes de représentations de la société polynésienne à l’égard de cette activité ?

    L’organisation d’un événement sportif aussi médiatique que les Jeux Olympiques, avec son corollaire cosmopolite associé à une forme de «modernité capitalistique» (sportivisation, marchandisation, médiatisation et touristification), peut-elle activer ou réactiver des tensions sociales, politiques, économiques et culturelles (Walker, 2011) –autrement dit des rapports sociaux de domination –entre les tenants d’une vision adossée aux traditions et cultures locales d’une part (Gagné, 2019), et les intérêts des promoteurs tahitiens de l’événement d’autre part ?

    Sans bien sûr appréhender cette tension de manière binaire (qui s’exprime également au sein du diptyque local/global), il conviendra d’identifier les éventuels multiples rapports de force (politiques et symboliques) à l’œuvre en cette période singulière pour Tahiti. Si l'angle Jeux Olympiques est particulièrement intéressant et doit rester au cœur de la problématique, un regard rétrospectif rendu possible par l'approche historique sera tout autant décisif pour comprendre la genèse des tensions et controverses supposées et ainsi la construction des positions et des prises de positions (Bourdieu, 2000) des forces en présence.

     

    Mots-clés de recherche : Surf, Tahiti, Jeux Olympiques, héritage culturel, patrimonialisation, tourisme, acculturation, modernité, représentations sociales.