ACCÈS AU SITE DE L'UMR

SOUTEANCE DE THESE - Le voyage et l'image

L'appropriation visuelle et matérielle de la Suisse et des Alpes par les voyageurs anglais (du XVIIIe au XXe siècle)


Thèse de Danijela BUCHER (ESO Angers) qui sera soutenue le 20 décembre 2018 () à La Présidence de l'Université d'Angers
Direction :

Composition du jury :
  • Emmaneul JAURAND, Professeur des Universités, Université d'Angers, Président,
  • Bärbel KÜSTER, Professeur des Universités, Université de Zurich, Rapporteurs,
  • Valentine von FELLENBERT, Maitresse de Conférences HDR, Université de Lausanne, Rapporteurs


Cette thèse met en relation les voyageurs et les alpinistes anglais et le lien qu'ils ont entretenu avec l'image de la Suisse sur environ 250 ans. Tout au long de cette période, les raisons et la manière de voyager ont évolué. En ce qui concerne l'image, le point de départ et le fil conducteur sont des centaines d'estampes produites au XVIIIe siècle par un groupe d'artistes suisses connu sous le nom de «petits maîtres suisses». Le corpus principal se constitue d'estampes suisses provenant de collections anglaises comme celles du National Trust, de la British Library et du British Museum. De plus, s'ajoute une analyse approfondie des récits de voyage.

L'objectif premier de cette étude est de déceler les différentes fonctions qu'ont pu avoir les estampes pour les voyageurs; puis, dans un second temps, de repérer les thèmes préférés de ces derniers La méthode «artefact studies» et le concept «biographie d'objet» sont utilisés pour pouvoir analyser les estampes dans un contexte non exclusivement artistique.

L'étude de quelques voyageurs révèle un décalage de fonction: tandis que l'estampe était acquise comme souvenir de voyage au XVIIIe siècle, elle l'était comme objet d'art à partir du XIXe siècle. L'étude met en évidence que les voyageurs et les alpinistes avaient autant apprécié les estampes représentant des costumes que celles représentant des paysages.

De plus une production parallèle anglaise de l'image de la Suisse sous forme de livres illustrés a été observée ainsi qu'une véritable popularisation de celle-ci sous forme de peintures panoramiques et de spectacles théâtraux, à Londres au XIXe siècle. Toutes ces images ont été créées par d'anciens voyageurs.