ACCÈS AU SITE DE L'UMR

La question du patrimoine paysager en Chine. Regard d’un paysagiste chinois confronté à l’expérience française.

Comparaison de paysages patrimoniaux des vallées de la Loire (France) et du qiantang (Chine).


Thèse de Xuewu DOU (ESO Angers)
Direction :

Composition du jury :


    Dans un contexte de processus de patrimonialisation différents par leurs modalités et temporalités en Chine et en France, les recherches visent à les comparer pour deux fleuves ; l’un en Chine (le Qiantang) et l’autre en France (la Loire).

    L’hypothèse faite en ce début de recherche est que le patrimoine naturel est peu protégé dans le contexte actuel de développement très actif de la Chine et qu’il y a un enjeu majeur actuel d’identification de ce patrimoine pour le préserver, mais aussi que la notion de patrimoine y est potentiellement différente de la France.

    Pour cela, on identifiera ce qui fait patrimoine ou pas dans la vallée de Qiantang. On retracera à travers une approche paysagère l’évolution des paysages fluviaux des deux fleuves et on décryptera les dimensions socio-spatiales de la patrimonialisation de leurs héritages matériels et/ou immatériels.

    On analysera aussi les politiques publiques et les outils réglementaires ayant trait au patrimoine paysager, son identification, sa protection et sa valorisation en Chine et en France. On approfondira plus particulièrement sur le patrimoine naturel fluvial.

    On identifiera les moments de l’émergence d’une logique patrimoniale associée au fleuve en Chine signant la volonté de conserver et de transmettre.

    L’objectif de cette comparaison, est aussi d’identifier ce qui pourrait faire patrimoine dans la vallée du Huai Hé au-delà de ce qui l’est déjà, et d’en préconiser d’autres à partir de l’expérience française.

    Enfin, nous voulons développer une méthodologie d’analyse paysagère spécifique à partir de mes compétences comme dessinateur paysagiste (landscape designer) formé en Chine, permettant d’identifier et caractériser les paysages, spécifiquement fluviaux, en contextes culturels différents.