ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Innovation dans la gouvernance des destinations et le développement de clusters tourisme


Thèse de Martin FOUCAUD (ESO Angers)
Direction :
Financement :
  • Région des Pays de la Loire


DESCRIPTIF DU PROJET CONNECT

Le paysage concurrentiel de l’industrie du tourisme interroge la co-présence des acteurs du tourisme et de leurs rôles dans la co-production ou de l’auto-production des séjours touristiques. Les pratiques des touristes dans les lieux et espaces touristiques relativement familiers, notamment les 2/3 des touristes en France sont des résidents, sont peu intermédiées par des organisations proposant des séjours ou circuits tout compris. La plupart des touristes assemblent eux-mêmes les prestations. Dans ce contexte, plutôt qu’à une chaîne, il convient de faire référence à une constellation de valeurs à partir de laquelle les touristes co-construisent leurs pratiques. Des organisations se structurent alors selon des relations de proximité spatiale et la notion de cluster est mobilisée pour les qualifier. Issu du secteur de l’industrie, le « cluster » intéresse les acteurs du tourisme éclatés en nombreuses PME, TPE, unités d’entreprises ou institutions publiques tout en étant confrontés à une demande globale des touristes. Dans ce modèle, la gouvernance est un composant-clé pour comprendre le fonctionnement et la dynamique des clusters. En un peu moins d’une décennie, plusieurs initiatives de clusters tourisme sont apparues en France à l’initiative d’acteurs divers (institutions consulaires, collectivités territoriales ou encore associatifs). On constate aujourd’hui une grande hétérogénéité dans leur émergence et leur développement, à cause notamment des modes de gouvernance instaurés. Certains sont même à l’état d’inertie ou en voie de disparition.

Outre que la transposition au tourisme d’un concept, issu du monde industriel, qui pose question, il convient d’interroger ces médiations, leur constitution, les leviers qui en permettent l’émergence, les freins qui au contraire les font échouer. Les proximités entre les acteurs ne sont pas simples ni évidentes, notamment en raison de leur diversité de leurs cultures socio-professionnelles. Il est attendu que la thèse explore à partir d’un échantillon réfléchi de cas de ces constructions territoriales et en analyser la pérennité.

MISSION DU DOCTORANT :

Le doctorant aura pour objectifs :

- D’analyser les modèles de clusters tourisme en France et d’expliquer leur processus de configuration et leurs conditions de gouvernance ;

- D’étudier les pratiques spatiales des acteurs du tourisme (socio-professionnels, élus, associations, habitants) et en particulier celles des touristes par une approche empirique ;

- De mettre en place en accord avec l’équipe un protocole d’enquête de terrain (quantitative et qualitative) concernant le fonctionnement de cluster tourisme.

- De réaliser l’enquête et d’en tirer des résultats

Le ou la doctorant(e) devra réaliser un travail pluridisciplinaire dans ses recherches.