ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Impact de la configuration urbaine sur l’accessibilité des personnes à mobilité réduite en Algérie


Thèse de Chemseddine HACINI (ESO Angers)
Direction :


En Algérie les personnes à mobilité réduite luttent souvent contre les complexités de notre environnement bâti, l’inaccessibilité à l’espace public et les problèmes de déplacements auxquelles ils sont confrontés au quotidien les empêchent d’avoir une pleine participation à la vie urbaine contemporaine.

Cette situation vient du fait que la planification directe pour ces derniers restes limités, ils sont exclus du processus décisionnel, avec un manque de programmes et stratégies d’aménagements qui leur est consacré, et une déficience en termes de réglementation du fait du non-respect des normes urbaine et architecturale mises en vigueur pour personnes à mobilité réduite.

En résulte alors des aménagements spatiaux inadéquats et mal entretenus, ne répondant pas aux exigences de cette catégorie, ce qui constitue des obstacles et des barrières à la mobilité et à l’accessibilité aux espaces publics.

Par ce constat, il est entendu que le degré d'accessibilité des personnes à mobilité réduite, ainsi que leur usage de l’espace public, conduit à la question suivante :

La configuration spatiale de l’espace urbain joue elle un rôle dans la perception, l’usage, et la mobilité des personnes à mobilité réduite en milieu urbain ?

Pour répondre à ces interrogations, nous présenterons une étude qui comporte deux parties :

Une première partie basée état de l’art des connaissances. Cette partie a pour rôle l'assemblage et la compréhension des bases théoriques ainsi que les travaux relatives à la présente recherche afin de l'orienter vers nos objectifs.

Et une deuxième partie qui traite les aspects pratiques, c'est-à-dire ceux concernant la méthodologie d’approche, l’analyse des cas d’études, les résultats obtenus. On adoptera deux méthodes de recherches :

-Les investigations In-situ (Qualitatif), nous présenterons alors les méthodes d’enquêtes utilisées pour répondre à ces interrogations, soit des entretiens, des parcours commentés et des cartes mentales, ainsi que le panel interrogé et les résultats.

- L’analyse spatiale via les méthodes et techniques de la syntaxe spatiale (Quantitatif), avec mesure des itinéraires et espaces accessibles aux PMR

- Et enfin, la confrontation des résultats des deux méthodes optées pour cette étude.

Cette étude a pour objectif de mesurer l’'accessibilité de personnes à mobilité réduite à l’espace public algérien qualitativement et quantitativement ainsi que démontrer que la configuration urbaine a un impact sur l’accessibilité des personnes à mobilité réduite à l’espace public. Et enfin l’étude mettra en place un modèle de mesure de l’accessibilité des personnes à mobilité réduite à l’espace public avec des recommandations pour un espace public plus accessible.