ACCÈS AU SITE DE L'UMR

La profession d'assistant(e) de service social : une expertise sociale dans les territoires ?


Thèse de Régis ROBIN (ESO Angers) soutenue en 2018 à UFR ESTHUA, Université d'Angers 7 décembre 2018
Direction :


Conscient, intrigué et soucieux des enjeux à l’œuvre dans une dimension spatiale des sociétés, ma démarche de recherche se situe dans une approche compréhensive de ce que “l'expertise sociale” révèle dans le(s) champ(s) sanitaire et social, particulièrement dans et pour la profession d’assistant(e) de service social.

Assistant social en psychiatrie adultes de 1992 à 2002, et formateur en travail social depuis 2003, ma posture de recherche s’inscrit ainsi dans une géographie sociale critique.

Cette thèse permet de définir et conceptualiser “l'expertise sociale”, et de constater les limites en termes de "travail ensemble” sur trois territoires (Guérande, Trignac, Saumur), notamment dans le champ de la santé mentale. Sur chacun d'entre eux, les spécificités de ses acteurs (assistant-e-s de service social, élu-e-s, responsables de service, professionnels de santé, citoyens, etc.) et le contexte local ont leur importance.

Les résultats de cette recherche permettent de constater et de considérer que des “experts sociaux”, reconnus comme tels au regard de leurs connaissances et leur(s) expérience(s), développent et favorisent la coordination entre les acteurs mentionnés ci-dessus, notamment dans le champ de la santé mentale, et ce pour rendre plus efficientes les pratiques au service des citoyens et de la société.

Ceci participe à un réel décloisonnement, à optimiser les interrelations et les complémentarités. "L’expertise sociale” est reconnue comme inévitablement collective, en mouvement, prenant sens au regard de l’histoire du territoire et des personnes qui le constitue : une expertise sociale située.