ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Espaces hospitaliers

Essai d’une hospitalographie autour de l’exemple angevin


Thèse de Sébastien FLEURET (ESO Angers) soutenue en 2000 à Université d'Angers



Au regard de la place occupée par les questions de santé dans les médias et l’actualité, depuis plus de 20 années, l’étude d’un établissement hospitalier comme un CHU présente un intérêt évident. L’exemple d’Angers démontre qu’un CHU de taille moyenne s’affirme comme un élément important de l’organisation de l’espace, en tant que pôle sanitaire, employeur, consommateur et formateur. L’établissement angevin s’inscrit dans l’emboîtement d’échelles (du local à l’international) du système de santé français. 

Cette thèse propose une méthode d’analyse originale des espaces hospitaliers : l’hospitalographie. Le CHU n’est plus uniquement un prestataire de soins (ce qui demeure malgré tout sa fonction première), c’est aussi un agent économique, un élément d’aménagement du territoire et d’urbanisme. Dès lors, il est possible de tracer des aires d’influence autour de l’hôpital (bassin d’emploi, bassin de formation, etc.). Il est possible également d’identifier des enjeux économiques, politiques, sociaux et territoriaux qui mettent en jeu tout un ensemble d’acteurs qui accompagnent ou encadrent l’activité hospitalière. 

Cette thèse dresse l’inventaire des espaces hospitaliers, définit leurs contours, leurs densités, les fonctionnalités qui les caractérisent. Les enjeux politiques et territoriaux sont mis en évidence, associés à un ou plusieurs types d’espaces, à une ou plusieurs échelles. Une typologie des espaces hospitaliers, construite sur l’exemple du CHU d’Angers, naît de cette démarche.

 



Téléchargement