ACCÈS AU SITE DE L'UMR

MAYAS D'HIER ET D'AUJOURD'HUI

Le rôle des sociétés locales dans le développement touristique des espaces ruraux des pays émergents


Thèse de Samuel JOUAULT (ESO Angers) soutenue en 2016 à Université d'Angers 12 décembre 2016
Direction :


L´« arrière-pays maya », contraction de l´arrière-pays touristique de Cancún-Riviera maya est une région située dans la péninsule du Yucatán au Sud-Est du Mexique. Depuis les années 1970 et les débuts de la construction de la ville touristique de Cancún puis à partir de 1990 la naissance et l´extension de la Riviera Maya, cette région caractérisée par sa population d´origine maya et une nature exubérante est marquée par un développement touristique. Si dans un premier temps les sites archéologiques puis les ressources naturelles ont été mis en tourisme, certains membres des sociétés locales d´origine maya ont opté ces quinze dernières années pour le développement touristique su sein de leur village. A partir d´une étude ethnographique, la thèse présente la mise en tourisme de deux villages, Yokodzonot et Ek Balam, où les habitants ont le contrôle de l´activité touristique. On montrera les conditions et les modalités de la mise en tourisme de ces espaces ruraux en privilégiant deux aspects : d’une part, la mise en tourisme des espaces quotidiens dans les villages, telles que la milpa et l´unité domestique, et d’autre part l´analyse de la trajectoire de certains membres des entreprises sociales. Cela nous permettra de réfléchir sur l’apparition de nouveaux leaders et les recompositions sociales qui s´opèrent au sein du village. Grâce à l´étaiement de ces exemples, cette thèse apportera une réflexion sur le rôle du tourisme dans la centralisation des territoires, jusque-là tenus en position périphérique.