ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Usages de l’information géographique dans la gestion participative du territoire

Regards croisés en France, en Belgique et au Québec


Thèse de Carine PÉRIBOIS (ESO Angers) soutenue en 2008 à Université d'Angers
Direction :
  • Jean Soumagne, Université d'Angers
  • Stéphane Roche, Université Laval, Québec



Dans des contextes sociétaux marqués par une véritable crise de légitimité du politique et une renaissance affirmée de la démocratie locale, tant dans les pratiques que dans les cadres réglementaires, les projets liés à l’aménagement du territoire sont régulièrement portés sur la place publique en France, en Belgique et au Québec. Les citoyens revendiquent davantage de transparence en matière d’information et un droit de regard sur les décisions qui rythment la vie locale. Ainsi, l’usage de l’information géographique comme support des réflexions collectives demeure un véritable défi, dans la mesure où elle inscrit dans l’espace des projets aux enjeux souvent complexes. La question du statut de l’information géographique dans les dispositifs de réflexion territoriale, impliquant des temps de participation, se trouve de fait posée. Cette thèse interroge en particulier les usages des représentations spatiales physiques (produites par les technologies géomatiques), à travers les concepts de participation, d’accès, et d’adoption. D’un point de vue méthodologique, la recherche réalisée met en perspective, de manière originale en géographie sociale, une étude Delphi et des études de cas exploratoires, lesquelles identifient les formes de représentations spatiales physiques mobilisées dans les processus de participation, la nature et les caractéristiques de leurs usagers et les motivations des acteurs impliqués. Les résultats démontrent le caractère indispensable d’un usage réfléchi et pédagogique de l’information géographique dans une démarche d’apprentissage sociale. De même, ils mettent en évidence l’usage indirect des technologies de l’information géographique à des fins de participation publique, qui remportent toutefois une forte adhésion par l’ensemble des acteurs.



Téléchargement