ACCÈS AU SITE DE L'UMR


  • Ils sont roms, gitans, sintis, manouches, travellers, gens du voyage. Migrants, nomades ou sédentaires. Où qu’ils vivent, ils se heurtent plus ou moins violemment aux problèmes d’emploi, de santé, de logement ou de scolarisation. Cette nouvelle édition entièrement actualisée de l’Atlas des Tsiganes démonte les clichés, dépasse les amalgames et montre la diversité de ces populations. Elle analyse également la « question rom », construction d’un problème politique européen. Sur les Tsiganes, les raccourcis...


    Lire la suite


  • L’article décrit une expérimentation d’esquisse d’aménagement participatif sur la commune de Villandry, dans le Val de Loire. La recherche expérimente avec des concepts théoriques, des méthodes et des outils distincts, mais appartenant à la même sphère de l’exercice participatif pour la prise de décision politique. Le paysage y est perçu à la fois comme un objet concret et comme un « support de médiation » commun à tous les acteurs ayant pour but d’aboutir à « une mise en projet du territoire »


    Lire la suite


  • Dans le cadre d’un engouement institutionnel et productif autour de l’agriculture biologique ces dernières années en France, l’article met l’accent sur les dynamiques territoriales de deux initiatives menées en Pays de la Loire autour de politiques d’approvisionnement en produits bio/locaux de la restauration collective publique, à savoir Manger Bio en Vendée pour le département éponyme, et la SCIC Le bio d’ici à l’échelle du Pays du Mans. Ces déclinaisons locales sont le fruit de consensus et de...


    Lire la suite


  • Cette recherche s’inscrit dans le cadre du projet intitulé « Participation des populations et renouvellement des pratiques paysagistes, une approche par l’expérimentation et la comparaison des méthodes » au sein du programme « Paysage et développement durable II » porté par le MEDDE. L’originalité de ce projet tient en partie à la collaboration entre des enseignants-chercheurs de trois écoles de paysage françaises (Angers, Versailles, Bordeaux) et de paysagistes, engagés ensemble dans deux démarches...


    Lire la suite


  • Dans une école de conception, la pédagogie valorise les capacités d’imagination et d’inventivité de l’étudiant et, dans un cursus d’ingénieur, elle cherche à transmettre aux étudiants les méthodes, techniques et connaissances scientifiques permettant de résoudre des problèmes. Dans un cas comme dans l’autre, la question politique est peu abordée et les sciences politiques sont absentes des formations de paysagiste en France. Ce numéro thématique est l’occasion d’interroger la façon dont la dimension...


    Lire la suite


  • Les Associations pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne (AMAP) ont connu un développement rapide en France dans les années 2000 et ont dès lors fait l’objet de nombreuses analyses. Leur champ, initialement plutôt centré sur les fruits et légumes, s'est étendu à de nouveaux types de produits agricoles et même, récemment, aux produits de la mer. Cette déclinaison vers le monde halieutique reste (encore) des plus limitées et peu étudiée. Notre communication étudie une organisation collective singulière...


    Lire la suite


  • « Avec cet ouvrage, Régis Robin se penche sur ce qui fait corps, au sens de corps professionnel, en s’interrogeant sur les contours du travail social et sur une des spécificités des assistants de service social : la mise en avant d’une capacité d’expertise qui, par certains aspects, ouvre des voies nouvelles à la recherche en travail social, mais qui, par d’autres, interroge les formes de l’engagement de professionnels dans l’action, leur légitimité, leur proximité avec les personnes en situation...


    Lire la suite


  • Dans le cadre du projet Valpareso, ont été questionnes des réseaux d’acteurs appartenant aux filières alimentaires des Pays de la Loire sur la valorisation du territoire. Dénommées formes d’organisation collective territorialisées (FOCT), celles-ci s’inscrivent dans une double proximité entre acteurs (géographique et organisée). Dans le cadre de la communication, deux structures – MangerBio85 et Terroir44 – sont ciblées, et abordées à partir d’un triptyque Acteur/Espace/Ressource qui s’avère une...


    Lire la suite


  • Les dynamiques de coopérations établies dans les territoires, y compris par arrangements locaux, peuvent être considérées comme des ressources non transférables, selon la nature des coopérations et leurs modalités de construction à différentes échelles. La dimension collective ou «  de coopération » est envisagée selon un gradient qui va des situations les plus informelles d’entraide, de travail en commun qui court-circuitent parfois les organisations professionnelles représentatives, aux coopératives...


    Lire la suite


  • La temporalité est consubstantielle à l’activité humaine, aux réalisations et actions à long terme comme à la vie quotidienne. Les villes, leur façonnement, leur « renouvellement » comme leur extension, en sont une expression éloquente, et la vie des citadins se fonde sur des rythmes, des temporalités spécifiques qui s’entrecroisent et se modifient. Face à cet écheveau, les analyses géographiques ont davantage concerné les phases de l’étalement urbain que les modalités temporelles de la vie de la...


    Lire la suite

Espaces et SOciétés (UMR6590)

 

ESO Angers est une composante de l’Unité Mixte de Recherche « Espaces et Sociétés » (ESO 6590), sous la double tutelle du CNRS et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. La direction de l’UMR, assurée par Vincent GOUËSET, est installée dans les locaux de la Maison de la recherche en sciences sociales de l’Université de Rennes  2. L’UMR ESO est répartie sur cinq sites: ESO Angers, ESO Caen, ESO Le Mans, ESO Nantes et ESO Rennes.

En ce qui concerne le site d’Angers, les enseignants-chercheurs sont présents sur six sites d’enseignements: L'UFR ESTHUA Tourisme et Culture avec 14 EC, l’UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines (10 EC), AgroCampus Ouest (7 EC), l’IUT de Cholet (2 EC), l’Université Catholique de l’Ouest (3 EC) et l’École d’Ingénieurs ISTIA (1 EC). Quatre chercheurs CNRS sont également présents sur le site (un directeur de recherches et trois chargés de recherches). Enfin, plus de 40 doctorants sont inscrits à ESO Angers.

Au quotidien, deux personnels assurent le fonctionnement technique et administratif du laboratoire  : une secrétaire (Noémie LEBRUN) et une cartographe (Sigrid GIFFON). L’équipe de recherche est pluridisciplinaire (géographie, aménagement, sociologie ... ).

Les doctorants d’ESO Angers sont rattachés à l’École doctorale DEGEST, commune aux trois universités des Pays de la Loire (Angers, Le Mans et Nantes), dont les missions sont :

- L’inscription des doctorants.

-  L’organisation de formations qui ont pour but d’aider le doctorant à définir son projet professionnel et à devenir un chercheur autonome. Ces formations permettent également audoctorant d’acquérir d’une culture élargie.

- Le suivi des doctorants au cours de leur thèse par l’intermédiaire d’un comité de suivi de thèse,et après la thèse dans leur insertion professionnelle.

Contact

Secrétariat :

Noémie LEBRUN

Université d'Angers
Maison de la Recherche Germaine Tillion
5 bis boulevard Lavoisier
49045 ANGERS CEDEX 1

Tél : 02 41 22 63 49

courriel (noemie.lebrun @ univ-angers.fr)