ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Recherche-Action et documentaire

Séminaire ESO - GRIDEL


Amphi La Passerelle - Université d'Angers, du 22 juin 2022

Le séminaire vise à présenter les recherches à partir des documents produits (film, écrits) pour remonter aux démarches dans lesquelles ils trouvent leur place, afin de mieux en déterminer les tenants et les aboutissants, les effets produits, tant chez les chercheurs que chez les acteurs.

Cette mise en perspective intègrera la place occupée aujourd’hui par l’image et le film dans notre société, en comparaison de celle accordée à la parole, écrite ou orale. Places révélatrices d’une époque, ou moyens utiles pour sensibiliser les citoyens du 21ème siècle aux enjeux de la recherche en sciences humaines.

 

Programme du 22 juin 2022 - Amphi La Passerelle

(2 Rue Joseph Lakanal, 49000 Angers- Belle Beille)

  •  9.30-11.00 GRIDEL : 40 ans de recherche : démarche et méthodes
  • 11.00 pause
  • 11.15 Regards croisés : témoignages des membres du GRIDEL, réactions échanges et discussions avec le public
  • 12.30 déjeuner (chacun prend en charge son repas > RU-Brasserie Beaussier…)
  • 14.00 B.Raoulx : les apports du film à la recherche
  • 14.30 V.Billaudeau : présentation de « SCOPER »
  • 14.45 J.Bineau : présentation du regard du GRIDEL
  • 15.00-15.30 : 1er extrait et 1er regard
  • 15.30 pause
  • 15.45-16.15 : 2ème extrait 2ème regard
  • 16.15-16.45 : 3ème extrait 3ème regard
  • 16.45-17.00 Conclusion
  • 17.00 pot bien mérité !

 

Merci de vous inscrire (places limitées) : https://framaforms.org/seminaire-demarches- de-recherche-et-place-des-acteurs-1649609521

 Télécharger le programme

____________________________________________________________________________
Contexte

2021 a vu la parution de deux documents de recherche sur la place angevine avec « Psychosociologie et recherche-action », livre paru chez L’Harmattan, et « SCOPER », film présenté au festival « Premiers plans » en 2021. Le livre relate l’expérience singulière d’un groupe de recherche interprofessionnel, qui depuis 40 ans conduit ses travaux hors de l’université et des institutions de recherche académique. Le film présente la recherche- observation conduite lors de la transformation d’une coopérative de librairie et papeterie scolaire (la SADEL) où les salariés sont invités à devenir des « actionnaires-associés » dans le cadre d’une SCOP.

 

Les deux démarches se ressemblent sur bien des points, mais particulièrement par le souci qu’elles affichent de considérer les acteurs comme des partenaires du processus de recherche, se démarquant en cela des méthodes qui les limitent au seul rôle « d’apporteurs d’informations ». Ces références les rapprochent de la problématique de la recherche-action qui vise à associer les acteurs à l’ensemble du processus de recherche, et donc à mettre en place les dispositifs et les modalités qui permettront cette collaboration. Sur bien d’autres points les différences sont marquées et constatées. Elles résultent de l’histoire des chercheurs, de la contingence des situations, des ressources et des contraintes, des choix opérés…

C’est lors de rencontres au sein d’un même réseau de l’Économie Sociale et Solidaire, que les chercheurs ont évoqué l’idée de confronter leurs documents et leurs expériences respectives. Cette idée a semblé suffisamment prometteuse pour qu’elle donne lieu à la proposition d’un séminaire, élaboré conjointement, consacré à une analyse critique des travaux réalisés, pour mieux en caractériser les limites et en souligner les intérêts.