ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Traces et mémoires urbaines


Enjeux sociaux de la patrimonialisation et de la démolition



Vincent VESCHAMBRE - 2008

Valoriser le patrimoine, s’opposer à la démolition de certains héritages, promouvoir des lieux de mise en mémoire et de commémoration : voici des formes de mobilisations collectives qui travaillent notre société en profondeur et qui interrogent la manière dont les individus et les groupes sociaux se construisent des repères identitaires, se positionnent dans la ville et dans la société. Ce recours au patrimoine et à la mémoire est une quête de visibilité, de légitimité et représente une forme d’appropriation de l’espace. 
A travers ces trois entrées, patrimonialisation, démolition, mémorialisation, nous proposons une nouvelle manière d’interroger les inégalités sociales : quels sont les individus, les groupes qui réussissent à inscrire dans les espaces urbains la trace reconnue de leur existence ? A l’heure où les revendications mémorielles sont exacerbées, ce travail souligne toute l’importance de la dimension spatiale dans les processus de mise en mémoire.


Vincent VESCHAMBRE géographe à l’université d’Angers et anime des recherches au sein de l’UMR CNRS Espaces et sociétés. Cet ouvrage est issu d’une habilitation à diriger des recherches, soutenue en décembre 2006. Avec Raymonde Séchet, il a coordonné dans la même collection l’ouvrage Penser et faire la géographie sociale, paru en 2006.

Presses universitaires de Rennes
Géographie sociale
ISBN : 9782-7535-0612-1
318 p.

Habiter le patrimoine (2005)

Maria GRAVARI-BARBAS

Hawaï. La fabrique d’un espace touristique (2014)

Vincent Coëffé

Les Aït Ayad (2009)

Chadia Arab

Penser et faire la géographie sociale (2006)

Raymonde SÉCHET, Vincent VESCHAMBRE

Traces et mémoires urbaines (2008)

Vincent VESCHAMBRE

Vieillir aux Etats-Unis (2003)

Christian PIHET