ACCÈS AU SITE DE L'UMR

AdPMS

Argent des Particuliers, Médiation Sociale


Financement :
  • La Région des Pays de la Loire

Partenaires :
  • GAINS (Groupe d'Analyse des Itinéraires et des Niveaux Salariaux) :
  • CENS (Centre Nantais de Sociologie) :
  • CeRESS (Centre d'expertise et de recherche en économie sociale et solidaire) :
  • GRANEM (Groupe de Recherche Angevin en Economie et Management° :
  • IRESA (Inter Réseau de l'Economie Sociale et Solidaire en Anjou) :

Sur la période 2012-2014

Le programme Argent des Particuliers, Médiation Sociale (AdPMS) s'inscrit dans le cadre de deux axes de l'appel de la région : le lien entre développement innovation et territoire, la production des politiques publiques et les dynamiques citoyennes sur les territoires, et vise à structurer un questionnement, en identifiant des enjeux clés autour d'une question de prospective intéressant le territoire (co-construction) ; car inégalités sociales et spatiales autour de la question de l'argent sont les deux facettes d'un même processus. Elles interrogent les capacités (capabilities) : de faire, de développer, de se projeter, etc.

Objectifs :
Ce projet est construit dans un premier objectif de mise en commun et de mobilisation collective, d'outils testés par ailleurs, dans des contextes isolés qu'il s'agira ici de réunir au profit d'une application au territoire ligérien : ainsi l'équipe FIMOSOL dont est issu un grand nombre de chercheurs impliqués dans ce projet jouit-elle d'une expérience riche et reconnue en matière d'approches de la microfinance. Le programme porté par le laboratoire ESO-Angers (R.Gaillard, E.Bioteau) associe des membres des laboratoires GRANEM (Université dAngers), GAINS (Université du Maine), CENS (Université de Nantes) et du CeRESS (ESSCA). A ces partenariats académiques s'ajoutent des partenariats avec des institutions, entreprises et associations luttant contre le surendetternent, en charge de tutelles pour personnes vulnérables, ou proposant des microcrédits personnels garantis (microcrédits sociaux), ou des microcrédits professionnels. Parmi ces partenaires, citons les principaux réseaux bancaires coopératifs en région (Crédits Mutuels, Crédits Agricoles, Banques Populaires-Caisses d'Epargne, Crédit Coopératif; associations de défense de consommateurs (CLCV et CRESUS), des associations familiales et médicosociales (URAF, URIOPSS), les réseaux de l'économie sociale et solidaire sur différentes territoires (lA Chambre Régionale d'ESS - CRESS à Nantes, I'IRESA en 49, l'APES 53, les Ecossolies en 44), ainsi que, à travers différents de leurs programmes, Nantes Métropole, Angers Loire Métropole, Le Mans Agglomération. Des contacts avec des partenaires européens ont été pris notamment avec la Belgique, l'Italie, la Roumanie..., ainsi qu'au Québec et en Corée du Sud.

Résultats attendus :
Les travaux donneront lieu à restitutions sous formes d'articles scientifiques en co-écritures. Ils permettront aussi la réalisation d'un Atlas valorisant la Région. Il est envisagé la tenue d'un colloque international ouvrant à la perspective d'une réponse de tout ou partie du consortium ainsi constitué à l'ANR "Inégalité, Inégalité(s)", ainsi qu'à des programmes européens (ERC Starting Grant), à l'appui de nos contacts respectifs européens et intemationaux. L'ensemble de ce dispositif partenarial permet la mise en œuvre d'une analyse interdisciplinaire pour dévoiler les éléments de compréhension et d'explication des dispositifs de microcrédits, d'accompagnement aux situations de surendettement et des mesures tutélaires afin d'élaborer les premiers indicateurs cognitifs, socio-économiques et territoriaux pour l'élargissement de l'analyse à d'autres régions, voire d'autres États membres de l'Union européenne.

 



Contacts :
richard.gaillard @ univ-angers.fr