ACCÈS AU SITE DE L'UMR

ARS - Points noirs de bruit

Étude exploratoire préalable à l'enquête de perception suite à la résorption de points noirs bruit liés aux transports routiers


Financement :
  • L'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire

Partenaires :
  • CNRS :

Sur la période 2013

Ce travail a été conduit dans le cadre d’un partenariat entre l’unité mixte de recherche CNRS Eso (sites de Nantes et Angers), l’ARS et la DREAL des Pays de la Loire en partenariat avec la DDTM et le CETE notamment pour le choix des sites investigués.

L’étude s’inscrit dans le cadre de l’action 8 du Plan régional santé et environnement (PRSE 2010-2013) intitulée « Maitriser et réduire les nuisances sonores à traversl’aménagement du territoire ».

Un des objectifs principal de l’action 8 est de résorber les zones de forte exposition au bruit associé aux transports, dits points noirs de bruit (PNB) du ressort de l’Etat. En accompagnement des actions de résorption, il a été prévu de réaliser une enquête de perception des gains auprès des personnes exposées.

3 objectifs principaux guidaient la mise en œuvre de cette étude :

1/ Proposer une méthodologie de travail pour estimer de manière qualitative les gains en matière de qualité de vie et de gêne ressentie autour des points noir bruit

2/ Tester un questionnaireau regard des critères suivants : évolution des ressentis avant/ après une opération de résorption, identification des causes d’insatisfaction

3/ Comparer les évolutions en fonction des modalités de protection

Le travail présenté dans le rapport final est une étude exploratoire concernant un nombre restreint de personnes. Le but était de construire un questionnaire, le tester dans le cadre d’une méthodologie de travail et de proposer un mode opératoire pour une enquête de perception de plus grande ampleur.



Contacts :
sebastien.fleuret @ univ-angers.fr