ACCÈS AU SITE DE L'UMR

CONNECT

CONstruction, Naissance, Evolution de Cluster Tourisme


Financement :
  • ANGERS TOURISMLAB

Partenaires :
  • Université d'Angers et CNRS (UMR CNRS 6590) : ESO Espaces et SOciétés - Philippe VIOLIER
  • Groupe Sup de Co La Rochelle : Institut de Management du Tourisme - Jérôme PIRIOU
  • CNRS (FRE 3435) et Université d'Angers : GRANEM Groupe de Recherche Angevin en Economie et Management - Anne DUCROQUET

Sur la période 2016-2019

Le paysage concurrentiel de l’industrie du tourisme pose la question des acteurs socio-économiques coprésents sur un même territoire, avec l’existence ou non de relations de coopétition qui favorisent la productivité et la compétitivité. Issu du secteur de l’industrie, le « cluster » intéresse les acteurs du tourisme éclatés en nombreuses PME, TPE, unités d’entreprises ou institutions publiques tout en étant confrontés à une demande globale des touristes. Les conditions d’émergence et d’efficience d’un cluster territorialisé doivent être mises en évidence. D’une part, la proximité organisationnelle entre les acteurs, n’est pas simple, en raison des multiples tensions et freins qui s’y opposent, à commencer par la diversité de leurs cultures socio-professionnelles. D’autre part, la transposition du modèle industriel à ce secteur particulier doit tenir compte du rôle des touristes eux-mêmes dans la co-conception et la co-production du séjour touristique. Elle doit aussi faire la part des professionnels qui jouent les intermédiaires du fait de l’altérité et de la distance structurant les relations touristiques entre les destinations et les marchés. Le cluster tourisme doit s’appréhender comme un système de coproduction ouvert, reconnaissant les liens entre la destination et les touristes, mais aussi l’association des intermédiaires aux réseaux d’acteurs. Dans ce modèle, la gouvernance est un composant-clé pour comprendre le fonctionnement et la dynamique des clusters. En un peu moins d’une décennie, plusieurs initiatives de clusters tourisme sont apparues en France à l’initiative d’acteurs divers (institutions consulaires, collectivités territoriales ou encore associatifs). Cependant, on constate aujourd’hui une grande hétérogénéité dans leur émergence et leur développement, à cause notamment des modes de gouvernance instaurés. Certains sont même à l’état d’inertie ou en voie de disparition. Le projet vise à déterminer les modes de construction et les facteurs de pérennité d’un cluster tourisme afin d’apporter un concours aux acteurs locaux en quête de solutions et d’assurer un développement touristique innovant fondé sur les pratiques des touristes.



Contacts :
philippe.violier @ univ-angers.fr